Le Top des écoles de commerce post-bac !

Les meilleurs masters en commerce international de France
18 février 2016

Le Top des écoles de commerce post-bac !

Faire une école de commerce après le bac, beaucoup le souhaitent mais ne savent pas comment faire leur choix. Pour les aider, des classements existent ! Voici celui de 2016 qui concerne les écoles post-bac proposant des formations diplômantes en 5 ans.

IESEG : avec ses accréditations internationales (AACSB et EQUIS), l’établissement lillois a le vent en poupe. Elle a récemment figuré dans le classement du Financial Times ! Elle est première de ce classement signé Challenge.

ICD : cette école possède deux campus, un à Toulouse et un à Paris. Sa particularité : 90 % des étudiants sont en alternance !

PSB : l’ancienne ESC Management School inaugure un nouveau campus parisien de 10 000 m². Ses multiples formations attirent les élèves de toute la France.

EBP International : avec 26 mois à l’étranger et 15 mois de stage, les élèves d’EBP sont parmi les plus gâtés au niveau de l’expatriation, une chance qui séduit de plus en plus les nouveaux étudiants

ESSCA : avec une nouvelle antenne à Paris, l’ESSCA d’Angers multiplie les partenaires à l’international permettant aux élèves d’effectuer stages et études à l’étranger dès la première année.

IPAG : l’école de Paris vient de rejoindre le concours Sésame et se développe sans cesse. Le grade master y est nouveau.

EDC : 7e du classement, l’établissement est l’un des seuls à avoir réduit ses promotions afin d’assurer un suivi plus attentif des élèves, une idée qui fonctionne.

EM Normandie : fière de son accréditation internationale AACSB obtenue en 2014, l’école est sur tous les fronts. À la rentrée prochaine elle ouvrira un parcours 100 % en anglais au Havre et à Oxford.

ISTEC : l’école se hisse à la 9e place. Elle cherche depuis quelque temps à se spécialiser dans le marketing et propose à ses élèves de plus en plus d’options dans ce domaine. La moitié des élèves opte pour le parcours en alternance, une bonne façon de réduire les frais de scolarité.

ESDES : situé à Lyon, cet établissement est fier de ses très bons taux d’insertion.

EMLV : la business school du groupe Leonard de Vinci met en avant l’apprentissage. Un tiers de ses élèves en profite.

ESCE : on la disait en perte de vitesse, ESCE obtient tout de même la 12e place. Son point négatif, des frais de scolarité parmi les plus élevés.

EBS : avec l’un des budgets les plus faibles de ce palmarès et pas d’accréditation internationale, EBS parvient à tirer son épingle du jeu.

Novancia : stages obligatoires dans cette école qui se classe 14e. Objectif : développer l’employabilité des élèves qui deviendront des business developpers.

Idrac : l’école possède plusieurs campus en France, mais c’est celui de Lyon qui permet d’obtenir un bac +5. Elle est spécialisée dans les métiers du commerce et du marketing.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.