Alternance

Pour réduire ses frais de scolarité tout en obtenant une professionnalisation plus rapide, les étudiants ont de plus en plus tendance à opter pour une école de commerce en alternance.
Si le système a l’air relativement alléchant, il faut tout de même prendre en considération différents éléments.

École de commerce en alternance : quel fonctionnement ?

Comme son nom l’indique, l’école de commerce en alternance propose aux étudiants un rythme partagé entre les cours en école de commerce ou école de management et le travail en entreprise, en tant que salarié.
Les écoles de commerce en alternance donnent donc la possibilité aux étudiants de se forger une expérience professionnelle tout en poursuivant un cursus d’étude diplômant. Ces écoles proposent des formations allant de niveau bac à bac +5.

En contrepartie du travail fourni dans cette formation en alternance, les étudiants perçoivent, suivant leur âge, la durée et le statut du contrat (professionnel ou apprentissage), une rémunération oscillant entre près de 598 euros et 1136 euros. Aussi, l’entreprise qui emploie prend en charge les frais de scolarité de l’alternant. Cette formule extrêmement attractive a conduit 70 % des écoles à mettre en place un système de formation en alternance.

Formations pour intégrer une école de commerce

Les formations diplomantes dépendent directement de l’établissement. Le niveau de formation aussi. En effet, il peut s’agir d’une école supérieure de commerce accessible post-bac ou post-prépa. Voici un aperçu des formations que l’on trouve dans le domaine du commerce international, le management, l’entrepreneuriat et la gestion :

  • BTS commercial (BTS MUC, BTS gestion de la PME et BTS NDRC)
  • Programme bachelor commerce, formation post-bac en 3 ans ou via un concours passerelle en 2 ans, suite à un BTS (ou équivalent).
  • Programme Grande École, après une prépa ou post-bac via les admissions parallèles
  • Master, en deux ans après un bac +3
  • MBA (Master of Business Administration)
  • MSc (Master of Science)
  • Formations spécialisées

Le rythme d’alternance dépend de l’école. Généralement, l’alternance est accessible en 2ème année d’étude, voire 3è année. La 1ère année étant réservée aux connaissances théoriques du commerce, gestion finance, comptabilité, marketing digital, etc.

Cours en alternance : le programme

La grande majorité des écoles qui proposent l’alternance étant privées, elles décident elles-mêmes du programme des cours. Généralement, on trouve un tronc commun tout au long de la formation, qui comprend l’anglais, la finance, l’entrepreneuriat, la culture générale, le management et le marketing.
Le gros plus de ces écoles privées est l’internationalisation. Les écoles tentent d’avoir sans cesse de nouveaux partenariats avec des entreprises à l’international, pour faciliter l’embauche des alternants, et pour leur proposer une formation à l’étranger. Rien de mieux pour se former sur les langues étrangères.
Les écoles mettent en place des conférences, des MOOC ou des formations/concours pour former les étudiants aux différents sujets de l’actualité et de la vie en entreprise. Certaines écoles instaurent un incubateur au sein des locaux.
Une école de commerce post bac ou une grande école de commerce offre un apprentissage complet, où l’étudiant peut se spécialiser en :

  • Audit et conseil
  • Contrôle de gestion
  • Gestion de projet
  • Management des RH (ressources humaines)
  • Management des SI (systèmes d’information)
  • Marketing digital
  • E-Business
  • Administration
  • CI (commerce international)
  • Affaires internationales
  • etc.

Comment intégrer une école de commerce en alternance ?

Les écoles de commerce en alternance fleurissent dans l’Hexagone. Il faut donc se baser sur des critères ciblés et sur ses goûts. En effet, chaque école à sa spécialisation.

Où prendre contact avec l’école ?

Les écoles privées cherchent de la visibilité. Elles ont nécessairement un site web, mais peuvent aussi se montrer dans les salons ou lors de JPO (Journées portes ouvertes), job dating et conférence des grandes écoles. Il peut être intéressant de s’y rendre, pour mieux découvrir l’ambiance de l’école, discuter avec les élèves et le corps professoral.
Bien sûr, fiez-vous aussi aux différents classements des écoles de commerce, la perception de l’école dans le monde professionnel, les accréditations et la dimension internationale.

Inscriptions et requis

Les Business School en alternance recrutent tous types d’élèves : bacheliers, étudiants de niveau bac +1, bac +2, bac +3, voire même les élèves issus des classes préparatoires.
Les modalités d’inscription se font alors suivant le statut et la qualification de l’étudiant. Parfois, les écoles recrutent sur dossier. Mais la plupart du temps, cela se fait via un concours d'entrée (Sésame, Tremplin, Atout +3, Accès, etc.). Certaines formations exigent des qualifications complémentaires, comme le Toeic ou le Tage Mage.
Pour intégrer une formation en alternance, l’étudiant doit trouver de lui-même une entreprise qui est d’accord pour passer un contrat.

Les débouchés après l’alternance

L’alternance est un réel atout pour l’embauche. Elle accélère considérablement la recherche d’un premier emploi. Les débouchés à la sortie sont nombreux. Il est également possible d'acquérir un double diplôme. Voici une liste de métiers auxquels vous êtes former en sortant d’école de commerce :

  • analyste financier
  • chargé de communication
  • chargée de formation
  • chef de produit
  • chef de projet
  • chef des ventes
  • commercial
  • comptable
  • entrepreneur
  • gestionnaire de supply chain
  • responsable marketing

Consultez la liste des formations en Alternance en France